Équateur : chaud et froid !

  • Publié le 16/01/2018 - Elaboré par Observatoire des Marchés
  • FruiTrop n°253 , Page 2 à 2
  • Gratuit

Ouvrir/Fermer Boutique

L’Équateur a réalisé trois premiers trimestres exceptionnels, comme en témoigne un cumul export record arrêté fin octobre et en progression de 5 % par rapport à 2016. La fin d’année devrait être bien différente. La vague de froid – toutes proportions gardées – qui frappe le pays vient contrebalancer, au moins temporairement, les gains de productivité liés aux investissements réalisés en plantations. Selon les climatologues, ce temps frais et nuageux pourrait se prolonger dans les mois à venir et continuer à peser sur la récolte jusqu’en mars 2018. Le pic saisonnier de production du premier trimestre pourrait donc être retardé, mais pas atténué pour autant.

Sources : Reefer Trends, Ciifen

Cliquez sur "Continuer" pour poursuivre vos achats ou sur "Voir votre panier" pour terminer la commande.