Approvisionnement banane : record absolu dans l’UE et accélération aux USA

  • Publié le 11/01/2018 - Elaboré par Observatoire des Marchés
  • FruiTrop n°253 , Page 4 à 4
  • Gratuit

La consommation européenne va de record en record depuis des mois et même des années

Ouvrir/Fermer Boutique

Sur les douze derniers mois (octobre 2016 à septembre 2017), elle touche la barre des 6.3 millions de tonnes. C’est 4.3 % de plus que sur la période précédente. En septembre 2017, elle atteint même les 510 000 t, soit le niveau le plus élevé pour un mois de septembre. Sur neuf mois, le taux de croissance est de 4.7 %. Les origines dollar sont à la manœuvre avec une progression de 10 % ! Les ACP Afrique ne sont qu’à 1.4 %, handicapés par la contre-performance du Cameroun. Les ACP Caraïbes et d’Amérique latine reculent de 13 % du fait de la chute de la République dominicaine et du Surinam. Même tendance pour la production européenne qui baisse de 12 %. C’est la production française qui pèse sur la tendance, celle des Canaries ne s’effritant que très légèrement. Les effets de la très active saison cyclonique 2017 dans les Caraïbes devraient affecter le bilan d’approvisionnement dès octobre. Toutefois, les premières données issues des déclarations en douane (source Taxud) pour octobre montrent que les origines dollar ont très largement compensé le déficit. On estime leur croissance d’au minimum 13 % sur octobre 2017 par rapport à octobre 2016 ! On comprend mieux l’atonie du marché et le fait que les pertes dans les Caraïbes soient totalement passées inaperçues. On peut d’ailleurs se demander quelles auraient été les conséquences sur les prix en cas d’un approvisionnement normal en provenance des Caraïbes.

La consommation américaine accélère en septembre 2017 à 359 000 t (+ 11 %), repartant à la hausse après un recul de 4 % en août. Sur neuf mois, elle grimpe de 4 % et sur douze mois de 2.6 % à 4 166 000 t. Le Guatemala et le Costa Rica continuent leur ascension en Amérique du Nord avec des taux de croissance sur neuf mois de respectivement 16 % et 18 %. Le Mexique explose (+ 31 %) et prend la place de 5e fournisseur. L’Équateur s’effondre de 33 % en faisant clairement le choix de l’Europe, de la Russie et des marchés du Proche et du Moyen-Orient.

Source : CIRAD

banane - UE & USA - appro janvier-septembre 2017
banane - UE & USA - appro janvier-septembre 2017

Cliquez sur "Continuer" pour poursuivre vos achats ou sur "Voir votre panier" pour terminer la commande.