Banane d’Équateur : légère baisse du prix minimum de la caisse export en 2018

  • Publié le 30/11/2017 - Elaboré par Observatoire des Marchés
  • FruiTrop n°252 , Page 2 à 2
  • Gratuit

Ouvrir/Fermer Boutique

Le gouvernement a pris la décision de soutenir, mollement, le secteur exportateur dans la rituelle négociation visant à fixer le prix minimum garanti à payer aux producteurs en 2018. Les exportateurs réclamaient une baisse substantielle, pour compenser la baisse des prix enregistrée en 2017 sur le marché international et redonner un peu de compétitivité à la Cavendish équatorienne, malmenée selon eux par une concurrence accrue des autres producteurs sud-américains. Un argument quelque peu contesté par les chiffres, qui montrent un recul sensible des exportations vers les États-Unis où le Guatemala continue de gagner du terrain (- 34 % à la fin juillet !), mais une progression des envois globaux liée notamment à des positions de plus en plus fortes dans l’UE-28 depuis la baisse du droit de douane (+ 11 % à la fin juillet). Pas étonnant dans ce contexte que la décision de l’État ménage la chèvre et le chou, avec une baisse, certes, mais de 0.06 USD (à peine - 1 %).

Source : CIRAD

banane - equateur - prix minimum
banane - equateur - prix minimum

Cliquez sur "Continuer" pour poursuivre vos achats ou sur "Voir votre panier" pour terminer la commande.