Cerise du Chili : un potentiel toujours croissant

  • Publié le 2/01/2018 - Elaboré par CELEYRETTE C.
  • FruiTrop n°252 , Page 10 à 10
  • Gratuit

Ouvrir/Fermer Boutique

Les plantations de cerise du Chili se poursuivent à un rythme soutenu de + 9 % par an en moyenne depuis déjà une vingtaine d’années. La hausse semble même s’accélérer ces dernières années avec une nouvelle progression de 31 % prévue pour cette campagne, soit un total de 29 500 ha ! Elle s’explique toujours par la forte demande chinoise, qui absorbe 80 % des volumes (74 800 t en 2016-17, soit + 8 %), et aussi par la reconversion d’autres cultures comme le raisin et la pomme, plus en difficulté, par l’augmentation de la densité de plantation et par le développement de vergers plus au sud. En effet, la production y était difficile, jusqu’à présent, en raison de fortes précipitations, mais elle a été rendue possible grâce à la mise en place de protections, envisageables compte tenu de la rémunération actuelle. La production devrait donc augmenter d’autant que les conditions climatiques de l’hiver ont été favorables avec suffisamment d’heures de froid et un printemps assez chaud qui a permis une maturation précoce du fruit, entraînant actuellement une avance de dix jours de la récolte. Les prévisions sont donc, pour l’instant, d’un potentiel de près de 123 000 t (+ 7 %), entre l’augmentation des rendements avec les nouvelles variétés et l’entrée en production de jeunes vergers, pour un potentiel d’exportation de près de 104 000 t (+ 8 %).

Source : Infofruit

cerise - chili - surfaces plantees
cerise - chili - surfaces plantees

Cliquez sur "Continuer" pour poursuivre vos achats ou sur "Voir votre panier" pour terminer la commande.