Poires de l’hémisphère Sud : du potentiel en Amérique du Sud

  • Publié le 9/03/2018 - Elaboré par CELEYRETTE C.
  • FruiTrop n°254 , Page 22 à 22
  • Gratuit

Ouvrir/Fermer Boutique

Les importations européennes de poire en provenance de l’hémisphère Sud semblent se stabiliser depuis trois ans autour de 200 000 t, même si les chiffres provisoires laissent envisager un nouveau petit repli (190 900 t) sur l’UE et des disparités : le reflux de l’Argentine (45 500 t, soit - 28 % par rapport à 2016) et, dans une moindre mesure, de la Nouvelle-Zélande (430 t, soit - 17 %), le retour du Chili (56 600 t, soit + 18 %) et le petit déficit sud-africain (88 300 t, soit - 7 %). Celui-ci pourrait d’ailleurs être marqué cette année en raison de la sécheresse persistante qui risque de limiter calibres et rendements pour une production attendue pour l’instant en baisse de 6 %, d’après les premiers éléments de l’USDA. La production en Amérique du Sud pourrait être stable, voire en hausse (+ 2 % pour le Chili et + 13 % pour l’Argentine), les conditions climatiques de l’hiver (pluies et froid) ayant été plutôt favorables.

Sources : USDA, Eurostat

poire hemisphere sud - importations UE
poire hemisphere sud - importations UE

Cliquez sur "Continuer" pour poursuivre vos achats ou sur "Voir votre panier" pour terminer la commande.