« Mieux que BIO c’est possible »

  • Publié le 3/03/2017 - Elaboré par FRUITROP
  • Gratuit

Une campagne publicitaire controversée


A l’occasion du Salon International de l’Agriculture 2017 ayant lieu du 25 février au 5 mars 2017, les producteurs de Guadeloupe et de Martinique (UGPBAN) ont lancé une campagne publicitaire avec le slogan « La banane française, mieux que bio c’est possible ». Cette campagne, relayée par la presse nationale, vise à pointer du doigt les modes de production et de certification des bananes bio en provenance de pays tiers qui ne seraient pas conformes, selon le communiqué de presse, aux exigences européennes en termes de réglementation de la production biologique. La nouvelle n’a pas forcément été bien accueillie et notamment par certains organismes français comme l’INAO et ou l’Agence bio, gardiens du label. Ils demanderaient d’ailleurs en justice l’arrêt de la campagne. Le juge des référés du Tribunal de grande instance de Paris a condamné le 1er mars l'UGPBAN à cesser immédiatement sa campagne de communication. Le 3 mars, l'UGPBAN a publié un nouveau communiqué de presse défendant sa position (ci joint).

Pour controversée qu’elle soit, cette campagne a l’avantage de faire parler d’un problème de dysmétrie de traitement entre zones de production, fortement dommageable à la fois pour les producteurs mais aussi pour les consommateurs. Le débat est donc ouvert !

mieux que bio

Cliquez sur "Continuer" pour poursuivre vos achats ou sur "Voir votre panier" pour terminer la commande.